Site de la mairie de Meylan - Retour à la page d'accueil

Ouverte sur le monde, Meylan est jumelée avec les villes de Gonzalez, Didcot et Planegg, et développe des actions de coopération décentralisée et de solidarité internationale.
[ Relations internationales ]

Jumelages

La ville de Meylan est jumelée avec trois villes étrangères : Gonzales , Planegg et Didcot .

Le comité de jumelage, association créée en 1985, a pour principale mission le développement des liens avec les villes jumelles.

  • 1986 : premier jumelage, avec Gonzales. Un engagement qui s'explique par un contexte historico-culturel (celui de la langue et des rapports France-Louisiane) mais aussi économique (les deux jumelles ont dans ce domaine des atouts similaires).
  • 1987 : deuxième jumelage avec Planegg en Bavière. Il s’inscrit dans l’histoire de la construction européenne et de la consolidation des liens entre pays de la communauté.
  • 1999 : troisième jumelage, avec Didcot en Angleterre, dans la même logique que le précédent. Le jumelage est basé sur les échanges mutuels, qu'ils soient culturels, sportifs, associatifs, scolaires ou économiques.

Voir le site : http://comite.jumelage.free.fr/

Tél. : 06 22 82 10 55
Mél : president@comitedejumelage.com

Coopération décentralisée

La coopération décentralisée, dont le cadre juridique a été défini dans une loi de 1992, repose sur un partenariat solidaire entre collectivités territoriales visant à favoriser l’enrichissement réciproque des partenaires, l’équité sociale, un développement local respectueux des personnes et de l’environnement et la gouvernance des territoires.

Pour être pleinement efficace, Meylan privilégie l’engagement dans la durée et concentre ses actions sur un nombre restreint de partenaires.

En 1999, un premier partenariat avec la commune 1 de Bamako, au Mali, s’est traduit par la construction et la mise en service de l’Agence municipale de développement des quartiers.

Depuis, la Ville s’est engagée dans des programmes de coopération à Madagascar :
- avec la commune d’Ampasina-Maningory.
Un centre de santé a été rénové, doté d’équipements médicaux et raccordé au réseau d’eau potable.
- avec la commune de Foulpointe.
Une maternité rurale a été construite (lire à ce sujet les détails du projet).
Un programme d'accès à l'eau potable est en cours (lire à ce sujet les détails du projet).

Défense des droits de l'homme

Meylan s’investit pour la défense des droits de l'homme, via des parrainages.

Ainsi, la commune a soutenu un moine tibétain, condamné à 17 ans de prison par les autorités chinoises en 1989, et finalement libéré en avril 2004.

De même en 2005, elle avait accroché devant l’Hôtel de ville les portraits de Florence Aubenas et Hussein Hanoun, deux journalistes enlevés en Irak.

Meylan a aussi longuement milité pour la libération d’Ingrid Bétancourt, qu’elle a nommé “citoyenne d’honneur” dès 2005, et dont elle a fêté la libération, le 3 juillet 2008, après 6 ans et demi de captivité.

Aide humanitaire

La Ville verse des aides aux sinistrés de catastrophes naturelles et aux victimes de la guerre par l'intermédiaire d'associations humanitaires habilitées à les collecter. A titre d’exemple, elle a ainsi soutenu les victimes des tremblements de terre d'Algérie, du cyclone Gafilo qui a dévasté le nord-est de Madagascar et du tsunami qui a ravagé l'Asie du sud-est.