Site de la mairie de Meylan - Retour à la page d'accueil

 
[ Actualités ]

En direct du Conseil municipal

CM 26 06 2017

Présentation du rapport de la Chambre régionale des comptes, Budget Primitif 2017, approbation du compte administratif 2016... La situation financière de la Ville était au cœur de l’ordre du jour du Conseil municipal, le 26 juin dernier.

Suivant la position de la CRC Auvergne-Rhône-Alpes qui avait rendu le 13 juin un avis positif sur le projet de BP 2017, le préfet de l'Isère a pris un arrêté, le 23 juin dernier, le rendant exécutoire. Le budget de fonctionnement, d'un montant de 33.5 M€, qui avait été présenté dans le projet de BP 2017, a été retenu en l'état, y compris le versement des subventions aux associations. Les dépenses d'investissement, fixées à 1.7 M€, couvrent les dépenses engagés préalablement au rejet du BP ainsi que celles nécessaires à la sécurité des personnes et des biens. La CRC a également inscrit au BP 2017 une enveloppe pour travaux imprévus d'un montant de 200 000 . « Dans un contexte de baisse continue des recettes, une gestion rigoureuse et une maîtrise des dépenses doivent nous permettre de préserver la qualité de notre service public et notre politique de soutien aux publics les plus fragiles », résume le premier adjoint délégué aux finances, Jean-Claude Peyrin.

Télécharger l'avis de la CRC sur le BP 2017 (version P.D.F)

Télécharger l'arrêté du préfet rendant le BP executoire (version P.D.F)

Compte administratif : Approuvé

Les comptes administratifs 2016 ont été adoptés. Dans la lignée des années précédentes, ils traduisent la bonne situation financière de la commune, en dépit d'un contexte budgétaire contraint, marqué par la stagnation de la croissance économique, l'aggravation de la baisse de la DGF versée par l'Etat, et, au niveau local, la poursuite des travaux de métropolisation.

Pour autant, Ville s'est abstenue, pour la troisième année consécutive, de recourir à des emprunts supplémentaires. L'encours de la dette atteignait 18 M€ au 31 décembre 2016, soit 997 par habitant. Pour mémoire, il était de 25 M€ trois ans plus tôt. Au final, les comptes administratifs dégagent un résultat de clôture de 4,72 M€. Cet excédent, conjugué à un niveau d'endettement modéré, permet d'envisager les investissements structurants du futur dans les meilleures conditions.

Télécharger le CA 2016 (version P.D.F)

Rythmes scolaires : vers une large concertation

Un décret autorisant le retour à la semaine scolaire de quatre jours dans les écoles maternelles et primaires dès la rentrée 2017/2018, sous réserve qu'il y ait un consensus entre les conseils d'école et les communes, est paru le 27 juin dernier. « Ce décret, très incomplet, n'évoque ni le devenir des TAP, ni la pérennisation de leur financement partiel par l'Etat et par la CAF, ni même le calendrier scolaire », précise Joëlle Hours, conseillère municipale qui suit les questions sur les affaires scolaires. La commune, qui se refuse à œuvrer dans la précipitation, ne prévoit pas de changement pour la rentrée. « En revanche, nous organiserons  une grande opération de concertation avec les enseignants, les fédération de parents d'élèves, et la commission scolaire  afin de rechercher un consensus pour la rentrée 2018/2019 », précise l'élue.

La liste des actualités