Site de la mairie de Meylan - Retour à la page d'accueil

Le projet

Feuilleter le projet de revitalisation d'Inovallée

Cliquer sur l'image ci-dessous

Présentation du projet de revitalisation d'Inovallée

En chiffres

• 65 hectares
• 150000 m2 bâtis
• 200 entreprises
• 5000 emplois

Horizon 2025

A l’horizon 2025, la Ville mise sur 70 000 m2 de surface économique supplémentaire, et autant en termes de logements.

Le programme comportera 30 % de logements aidés, conformément aux exigences du PLH, auxquels viendront s’ajouter 11 % de logements en accession à la propriété.

Une densification modérée, alliant économie et logements, sur le modèle de ce qui se fait à Giant, par exemple.

Mise à jour du :
2 octobre 2017

 
Meylan veut redynamiser sa technopole. Sur le long terme, un plan global d'aménagement prend en compte la problématique d'ensemble, mais certaines opérations pilotes permettent d'ores et déjà des évolutions à court terme.
[ Inovallée - l'actualité ]

Sommaire de page

Réunion publique

Octobre 2017

Une réunion publique sur l'aménagement de l'espace public du secteur Malacher Nord est prévue le lundi 9 octobre 2017, à 18 h, en salle du conseil municipal.

Inovallée en vidéo

Juin 2015

L'histoire d'Inovallée par Minimento Le Tarmac vu de l'intérieur par ses start-upers !

 

Inovallée : la requalification se poursuit

Décembre 2014

La Ville maintient sa feuille de route pour la redynamisation du site. Les opérations se poursuivent à un rythme soutenu.

90 % d'occupation
Le 29 novembre 2013, les premiers locataires de la pépinière d’entreprises Le Tarmac signaient avec la SPLA Inovaction leurs conventions d’occupation des lieux. Un an plus tard, le succès est tangible. Les bureaux de la pépinière sont occupés à 90 % et la SPLA a engagé des travaux d’aménagement, au rez-de-chaussée du bâtiment, pour accueillir sept occupants supplémentaires, portant le potentiel de la pépinière à 31 entreprises. « Nous étudions désormais la possibilité d’ouvrir au sein de notre bâtiment un second espace pépinière, de type participatif, équipé d’ateliers de prototypage. Une proposition dans ce sens sera présentée au prochain conseil d’aministration. Ce serait une première dans l’agglomération », confie Guillaume Spirhanzl, directeur de la SPLA.

Un mixte : sociétés-commerces-logements
Dans le cadre de son Projet de ville, Meylan a souhaité faire d’Inovallée un nouveau quartier, en mixant les activités économiques, commerciales et résidentielles, afin de donner une nouvelle dynamique au secteur. Les objectifs sont en passe d’être atteints. Les premiers permis de construire ont été délivrés pour 181 logements. Deux programmes immobiliers sont d’ores et déjà en travaux : la Canopée (26 logements), 12 chemin des Prés, et le Prairial (69 logements), 6/6 bis chemin des Prés. Quant à l’opération Taillefer, un programme immobilier mixant logements et bureaux devrait démarrer courant 2016. Parallèlement, le service Urbanisme de la ville poursuit son travail avec les promoteurs, et d’autres projets sont à l’étude. Tandis que de son côté, le service Patrimoine non bâti assure la gestion des aménagement d’espaces publics.

Un partenariat privé-public réussi
« Le choix politique de faire appel au partenariat privé-public, en créant une SPLA, a fait la preuve de sa pertinence, puisqu’à ce jour, l’ensemble des opérations se solde par un léger bénéfice », précise Guillaume Spirhanzl. Reste quelques inconnues quant à l’impact de la réforme territoriale sur Inovallée. Seule certitude, à compter du 1er janvier, la future Métropole récupérera, de droit, la compétence sur les zones exclusivement réservées au développement économique dans le PLU, ce qui correspond essentiellement à la partie Sud de la technopole et au boulevard des Alpes.

Extension de la pépinière d’entreprises

Septembre 2014

IRlynx,  le concepteur de systèmes optoélectroniques légers à bas coûts, a rejoint le Tarmac cet été, portant à 22 le nombre des entreprises présentes sur le site. La pépinière est aujourd'hui saturée. La SPLA Inov'action Portes du Grésivaudan doit réaménager le rez-de-chaussée, au cours du dernier trimestre 2014, pour accueillir de nouvelles entreprises, dès le début 2015.

Par ailleurs, la SPLA a réalisé cet été un certain nombre de travaux de confort et d'amélioration, inscrits dans son plan d'investissement 2014-2017.

Premier bilan positif

Juin 2014

Création d’un Pôle initiative-entreprise-emploi, montée en charge de la pépinière d'entreprises "le Tarmac", démarrage des premières opérations immobilières, la requalification du site s’intensifie depuis le début de l’année.

« Plus qu’une opportunité, la création d’une pépinière d’entreprises est une urgence. Les start-up capables de se développer rapidement représentent un gisement d’emplois », lançait Jean-Louis Brunet, président du comité d’orientation stratégique d’Inovallée, il y a un an. Les faits lui ont donné raison. Le Tarmac, dont les premières entreprises ont pris possession en janvier 2014, fera le plein d’ici la fin de l’année. Lors de la dernière réunion du comité de sélection du site, quatre nouvelles start-up ont été agréées, portant leur effectif global à 23, soit 49 emplois initiaux et une centaine de recrutements dans les trois ans à venir, et confortant la vocation Green IT de la technopole. À l’image d’HydroQuest qui, après avoir réalisé des hydroliennes fluviales, a signé un accord de partenariat avec les Constructions mécaniques de Normandie, pour développer des parcs d’hydroliennes marines dans le monde.

Dès l’annonce de son projet de requalification d’Inovallée, le maire, Marie-Christine Tardy, avait affirmé sa volonté de réunir sur un site unique les structures pouvant favoriser le développement des entreprises et de l’emploi. C’est chose faite. Le Pôle initiative-entrepriseemploi abrite, outre Le Tarmac, la MIE/MIFE Est-Isère, la Mission locale, la Maison de l’ingénieur et du scientifique et l’association Inovallée, qui anime le site. Plus un espace de coworking de 60 m2, équipé de 15 postes de travail qui peuvent être loués par des entrepreneurs et des indépendants.

Sur le front de l’immobilier, les opérations se concrétisent. L’immeuble construit par ADIM-Régions sur le site de Malacher Sud, qui abritera 6000 m2 de bureaux, soit l’équivalent de 200 emplois environ, sera livré mi-2015. Une seconde tranche, portant sur la création de 3500 m2 de bureaux est en cours de négociation. La pré-commercialisation par Cogedim d’un premier programme mixte habitat/activité, dans un secteur jusque-là exclusivement dédié à l’économie, marque une nouvelle étape de la requalification du site. D’autres suivront. La SPLA a d’ores et déjà lancé un appel à projet dans le secteur Taillefer/ Vieux-Chêne, sur un foncier communal de 4400 m2 environ, pour une nouvelle opération qui comprendra 60 % de logements et 40 % de bureaux.

Réunion publique Malacher Nord

Juin 2014

La concertation sur les modalités de développement du secteur Malacher Nord, voulue par la Ville, a débuté le mercredi 11 juin, avec une réunion publique ouverte à tous les Meylanais. Elle s'inscrit dans la suite de la démarche engagée depuis plusieurs années par la Ville, et porte sur la phase opérationnelle et les modalités de mise en oeuvre de l'orientation d'aménagement : organisation de l'espace, intégration d'un moyen de transport en site propre, principes de circulation, accès aux commerces...

La constitution d'un comité de projet, qui nourrit l'ambition de mettre autour de la table tous les acteurs concernés, qu'ils soient propriétaires fonciers, institutionnels (Commune, SMTC), privés (commerçants, chefs d'entreprises...), associatifs (AHGGLO, ADTC, Unions de quartiers...) et usagers, a été proposée à cette occasion.

Ce comité se réunira à plusieurs reprises pour travailler sur les principes du projet d'aménagement de l'espace public.
La concertation s'achèvera avant la fin de l'année, lors d'une réunion publique de restitution, qui présentera les grands principes retenus de l'aménagement urbain.

Ouverture d’un espace de coworking

Mars 2014

Le Tarmac propose désormais un espace de coworking de 60 m2, équipé des services habituels : Internet, reprographie partagée, salles de réunions... Ses 15 postes de travail peuvent être loués à la demi-journée ou en résidence, par des entrepreneurs, mais également par des indépendants et des consultants, qui trouveront en outre sur le site une communauté entrepreneuriale. Une opprtunité, pour ces derniers, de rencontrer des partenaires et des clients potentiels.

Les bâtiments du Tarmac font le plein

Mars 2014

Après l'association Inovallée, la Maison de l'Ingénieur et du scientifique  a rejoint les locaux du Tarmac en février. Elle a devancé la MIE/MIFE, qui a pris possession de ses nouveaux bureaux le 27 février. Autant d'installations qui traduisent la volonté de regrouper sur un site unique tout ce qui peut faciliter le développement des entreprises, et concourir à l'amélioration de l'emploi.

Par ailleurs, trois start-up, ont été sélectionnées par le comité de sélection du Tarmac du 5 mars.  Parfaite&Satisfaite, un comparateur en ligne des services de coiffure et d'esthétique permettant de choisir un salon et de réserver un rendez-vous en ligne, Talaïa Networks, un fournisseur de solutions innovantes pour le suivi des réseaux IP (Internet Protocol)  et Bio&Viro, qui développe des capteurs pour le suivi en temps réel de la méthanisation en phase liquide, rejoindront prochainement la pépinière, portant à 17 le nombre d'entreprises hébergées, soit l'équivalent de 50 emplois.

Malacher Sud en travaux

15 février 2014

Les travaux de terrassement de l'immeuble de bureaux réalisé par ADIM-Régions dans le secteur de Malacher-Sud ont débuté depuis le début du mois de février. Livraison prévue mi-2015.

Le bâtiment de quatre niveaux s'élèvera sur un sous-sol de parkings et abritera 6000 m2 de bureaux, soit l'équivalent de 200 emplois environ. Plusieurs tranches de travaux sont prévues, puisque l'opération finale comptera 14 500 m2 de bureaux.
Pendant la durée du chantier, le cheminement piéton existant est dévié.

Voir aussi les travaux en cours / en images

Signature des premières conventions d'occupation au Tarmac

29 novembre 2013

Evénement majeur dans la vie d'Inovallée, la signature des conventions d'occupation entre la SPLA « Les portes du Grésivaudan Inovaction » et les futurs locataires de la pépinière d'entreprises Le Tarmac, a attiré de nombreux chefs d'entreprise, le 29 novembre, à l'Hôtel de Ville.

La commune, qui mettait beaucoup d'espoir dans cette opération, constate que les objectifs sont dépassés. Alors qu'elle misait sur un taux de remplissage de 40 % à l'ouverture, celui-ci atteint 70 %. Au total, ce sont 80 emplois supplémentaires qui seront créés sur le site d'ici 3 ans.

Onze entreprises prendront possesion des lieux dès le 6 janvier : 3D Printer Avenue : impression 3D ; 3W Factory : web communautaire ; Appliware : logiciels de protection du travailleur isolé et de mobilisation de personnel en cas d'alerte ; Avolla : surveillance industrielle légère par réseaux de capteurs ; Hydroquest : hydroliennes fluviales et estuariennes ; Elémentesque : le full web au service de la maîtrise d'oeuvre ; ButterflyEffect : applications mobiles solidaires pour associations et ONG ; Icalla : reconnaissance automatique d'écritures complexes ; Watsize : essayage virtuel et social shopping ; Stimergy : chaudières numériques ; Fogale Interaction : nouvelles IHM sans contact.

Pour en savoir plus, voir le blog de Tarmac

200 emplois sur le secteur Malacher-Sud d'ici avril 2015

ADIM-Régions démarrera en février 2014 la construction d'un immeuble de bureaux de quatre niveaux sur sous-sol de parkings, sur le terrain qu'elle a acquis à l'issue d'un appel à projets dans le secteur de Malacher-Sud, et livrera une première tranche de 6000 m2 de bureaux en avril 2015, soit l'équivalent de 200 emplois environ. Une seconde tranche, portant sur la création de 3500 m2 de bureaux, soit 120 emplois supplémentaires, devrait suivre dès 2015. Les deux dernières tranches seront mises en route ultérieurement.

Réhabilitation du bâtiment de la pépinière d'entreprises

Septembre 2013

Des travaux de démolition ont été réalisés dans le bâtiment de la future pépinière d'entreprises, dans le cadre d'un chantier d'insertion, au mois de juillet. La réhabilitation proprement dite des lieux, qui a démarré en septembre, s'achevera fin décembre, avant l'accueil des premiers occupants.

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

Rénovation du parc électrique

19 septembre 2013

Dans le cadre du plan de requalification d'Inovallée, la commune a achevé la rénovation du parc d'éclairage public du quartier.

Plus de 260 points lumineux ont été renouvelés ou requalifiés : amélioration de l'efficacité de l'éclairage, baisse de la puissance installée et réduction nocturne systématique, avec, à la clé, une économie sur le coût de l'énergie de 55 %.

6 entreprises retenues lors du premier comité de sélection

5 septembre 2013

Le premier comité de sélection du Tarmac s'est réuni le 16 juillet pour rencontrer les 8 créateurs désireux de rejoindre la pépinière.

Chacun d'eux avait 7 minutes pour présenter son projet et autant pour répondre aux questions du jury, composé essentiellement de dirigeants d'entreprises, de collectivités, de structures de valorisation, mais aussi d'appui à la création. Une entreprise a été jugée trop mature pour une offre de pépinière et intègrera très prochainement la technopole directement. Un projet a été refusé car ne répondant pas aux ambitions du Tarmac en termes de création d'emplois.

Et ce sont donc 6 entreprises qui ont été retenues pour rejoindre le Tarmac, représentant 16 emplois immédiats, mais un potentiel de 63 recrutements à court terme :
- Stimergy, qui lance un service innovant de chaudières numériques.
- Avolla, qui propose un service léger de télémesure pour la surveillance industrielle.
- 3D Printer Avenue, qui proposera un service clé en main pour le prototypage rapide sur imprimantes 3D.
- 3WFactory, qui développe des sites communautaires en lien avec les besoins webmarketing des commerçants.
- Watsize, qui propose un service d'essayage virtuel et de social shopping pour ne plus se tromper dans ses achats en ligne.
- Hydroquest, qui s'appuie sur un portefeuille de 9 brevets internationaux pour industrialiser les hydroliennes fluviales et estuariennes les plus performantes du marché.

Un nouveau comité de sélection se réunira début octobre.

Voir le blog du Tarmac

Un nom pour la pépinière d'entreprises, le Tarmac

18 juillet 2013

Le bâtiment de 1700 m2, acquis par la Ville, accueillera dès l'automne un pôle entrepreneurial regroupant l'association Inovallée, un espace de co-working, la MIE/MIFE et une pépinière d'entreprises.

La gestion locative des 900 m2 de la pépinière est confiée à la SPLA Inovaction, et l'animation de la pépinière et de l'espace de co-working à l'association Inovallée. Destinée à accueillir les start-up du secteur green IT (systèmes intelligents et développement durable), et les porteurs de projet, la pépinière va proposer aux créateurs une offre locative attractive, de nombreux services mutualisés et un accompagnement stratégique pour optimiser leurs chances de réussite.

La pépinière a d'ores et déjà trouvé son nom : le Tarmac.

Voir le blog du Tarmac

Huit projets en cours

18 juin 2013

Le 13 juin, à l'occasion d'une réunion publique consacrée à la mise en œuvre du Projet de ville 2025, les élus ont fait un zoom sur le secteur Inovallée.

Ce quartier, aujourd'hui dédié à l'économie, accueillera demain des logements. "A terme, nous prévoyons la création de 72 000 m2 supplémentaires de bureaux, soit l'équivalent de 3 500 emplois, de 6 000 m2 de services et de 72 000 m2 de logements pouvant accueillir 2 500 habitants", explique Jean-Claude Peyrin, 1er adjoint délégué à l'aménagement urbain.

Pour faire aboutir ce projet, la Ville a d'ores et déjà acquis des parcelles foncières qui doivent lui permettre d'impulser le renouvellement urbain dans des secteurs prioritaires.

Par ailleurs, elle s'est dotée d'outils destinés à encadrer les opérations privées : PLU, OAP, ZAD et architecte-conseil.

A ce jour, 8 projets sont en cours, dont 4 sous maîtrise foncière publique, totale ou partielle, et 4 sous maîtrise foncière privée.

Retrouvez le détail des projets

Quel renouvellement urbain pour Inovallée ?

10 juin 2013

Les Meylanais sont invités à une réunion d'information et d'échanges, jeudi 13 juin à 18 h 30, à l'Hôtel de ville, en salle du Conseil municipal.

Le projet de ville, élaboré en concertation avec les Meylanais  entre 2009 et 2010, et décliné dans le nouveau PLU approuvé en avril 2012, offre des possibilités de constructions et de renouvellement urbain.

Dans le prolongement de cette réflexion, les Meylanais sont invités à participer à une réunion publique sur le projet d'aménagement urbain dans le secteur Inovallée/Béalières. Les plannings de concertations et de mises en œuvre, ainsi que les différents intervenants, seront  présentés à cette occasion.

Inovallée, aujourd'hui dédié à l'économie, mêlera demain habitats, services et entreprises, soit une surface construite doublée, dont la moitié en habitat (environ 1 000 logements).

Par ailleurs, un projet de liaison urbaine Béalières - Inovallée, propice à une redynamisation de la place des Tuileaux, permettrait de travailler sur le franchissement de l'avenue du Granier.

La Ville, qui veille à la préservation de la qualité de vie à Meylan, a déjà acquis des terrains - secteurs Taillefer, Malacher nord et sud... - et lancé des études d'impact notamment dans le domaine des déplacements.

Coup d'envoi pour la pépinière d'entreprises

7 mai 2013

Le projet de pépinière d'entreprises, adopté par le Conseil municipal en février 2012, entre en phase opérationnelle.

La commune s'apprête à acquérir, dans cette perspective, un bâtiment de 1 790 m2, situé 29 rue du Vieux-Chêne ; elle le  cédera ensuite en bail emphytéotique administratif à la SPLA Inovaction, pour une durée de 20 ans. Charge à elle de réaliser les travaux d'aménagement du bâtiment, avant de le mettre en location.

Fidèle à la vocation du site, cette pépinière sera dédiée aux entreprises « Green IT » et plus globalement aux entreprises innovantes. Un comité d'orientation y veillera.

Les jeunes entrepreneurs partageront les locaux avec l'association Inovallée, ainsi que la MIE et la Mission locale, et bénéficieront durant leurs deux premières années d'activité d'un loyer inférieur au prix du marché. A titre indicatif, il oscillera entre 75 euros HT hors charges la 1e année et 210 euros HT hors charges la 4e année.

L'animation du site sera assurée par l'association Inovallée, qui proposera, outre les services classiques (salle de réunion, centrale d'achats...), des parrainages pour un meilleur accompagnement des jeunes entrepreneurs.

« Plus qu'une opportunité, cette pépinière est une urgence. Les start-up capables de se développer rapidement représentent un véritable gisement d'emplois », estime Jean-Louis Brunet, président du comité d'orientation stratégique d'Inovallée, qui se félicite de voir ce projet aboutir.

Un nouveau président pour la SPLA

23 avril 2013

Le 22 avril, le conseil d'administration de la SPLA Inovaction Portes du Grésivaudan a élu à sa présidence Damien Guiguet, par ailleurs adjoint au maire de Meylan, délégué à la prospective, aux finances et à l'intercommunalité.

Il remplace à ce poste Michel Bernard, démissionnaire.

Pépinière d'entreprises : ouverture fin 2013

Avril 2013

Inovallée aura sa pépinière d'entreprises d'ici la fin de l'année, dans un immeuble situé 29 chemin du Vieux-Chêne.

Après des travaux d'aménagement, la pépinière pourra héberger une quarantaine de jeunes entreprises. « Nous avons choisi un immeuble suffisamment vaste pour accueillir, en outre, l'association Inovallée, qui assurera l'animation de la pépinière, ainsi que la MIE-MIFE est-Isère et la Mission locale du Grésivaudan », précise le maire, Marie-Christine Tardy. fidèle à la vocation de la technopole, cette pépinière achetée par la Ville et transférée par un bail emphytéotique à la SPLA, sera dédiée aux entreprises «Green IT» et plus globalement aux entreprises innovantes. Un comité d'orientation y veillera. De son côté, un comité d'agrément sélectionnera les demandes. Afin d'aider les jeunes entreprises à démarrer dans les meilleures conditions financières, le loyer sera inférieur au prix du marché d'Inovallée durant les deux premières années.

Les projets se concrétisent

Avril 2013

La Ville maintient sa feuille de route pour la redynamisation d'Inovallée, avec le soutien de la Région Rhône-Alpes et de la Métro. L'opération se poursuit avec la SPLA «Inovaction Portes du Grésivaudan».

« Dans le cadre de notre Projet de ville, nous avons souhaité faire d'Inovallée un nouveau quartier, en mixant les activités économique, commerciale et résidentielle, afin de donner une animation permanente à ce secteur », rappelle Michel Bernard, premier adjoint. En offrant des possibilités de construction nouvelles, le PLU, adopté par la commune le 2 avril 2012, doit permettre de concrétiser cette ambition.

Dans un premier temps, la Ville a engagé des travaux d'aménagement de la zone. En 2012, elle a investi 300000 € dans la requalification du parc d'éclairage public, aujourd'hui achevé (H). De même, elle a lancé dès juillet 2012 un concours d'idées pour l'aménagement paysager du site (F). Avec la volonté de marquer l'identité du secteur en travaillant sur ses entrées, et plus particulièrement sur l'entrée Est, dans la logique de la charte « Nature et paysage » destinée aux entreprises. Dans cette même logique, les panneaux RIS d'entrée de zone seront prochainement remplacés (B).

Le projet entre désormais en phase opérationnelle. La pépinière d'entreprises, qui a fait l'objet de longues négociations, est maintenant sur les rails (G). Située au coeur d'Inovallée, en face d'Orange Lab's, elle accueillera dès la fin de l'année de jeunes entreprises, auxquelles elle offrira, outre les services habituels, de nombreuses prestations : coaching, conseils, séminaires... Un espace de co-working sera également développé. Des travaux de réhabilitation et d'aménagement doivent être réalisés dans le bâtiment, avant son ouverture prévue fin d'année 2013.

Autre chantier en perspective, un immeuble debureaux sortira de terre du côté de Malacher-Sud. ADIM-Régions, la filiale de Vinci Construction, s'apprête en effet à lancer une première tranche de travaux sur le terrain que lui a vendu la Commune à la suite d'un appel à projets, dont elle a été lauréate, soit 6 000 m2 de bureaux, qui seront livrés fin 2014 (I). Trois autres tranches suivront ultérieurement, l'opération devant compter au total 14 500 m2 environ.

Dans le courant de l'année, la SPLA procédera à de nouveaux appels à projets pour des programmes de bureaux dans le secteur de Malacher (E) et Taillefer (A). « En lançant le projet de requalification d'Inovallée, nous avions insisté sur le fait que nous ne pourrions pas mener l'opération seuls, et que nos efforts n'aboutiraient que s'ils étaient suivis d'initiatives privées, 97 % des surfaces bâties et 85 % des espaces verts appartenant à des propriétaires privés et à des investisseurs. Cet appel a été entendu », se réjouit le maire, Marie-Christine Tardy. En effet, de nombreuses demandes de permis de construire ont été déposées, et sont en cours d'instruction. D'autres transactions donneront lieu à des rénovations. Plus de 25 % des parcelles pourraient être concernées par des mutations.

Les opérations situées en frange du quartier des Béalières seront soumises à concertation avec les habitants.

La requalification d'Inovallée s'inscrit dans le long terme, compte tenu de son envergure et des contraintes qui pèsent sur le site. Pour mémoire, les travaux de la partie sud, notamment, sont tributaires de la révision du PPRI, qui gèle toute construction sur 40 % de la zone.

Voir le schéma des opérations programmées

Premiers coups de pioche

Février 2013

Après une phase incontournable de négociations et d'études, les dossiers s'accélèrent du côté d'Inovallée, où les premiers coups de pioche seront bientôt donnés.

Malacher Sud : première concrétisation sur le terrain

ADIM-Régions a pris possession du terrain situé dans le secteur de Malacher Sud, que lui a vendu la Commune à l'issue d'un appel à projets, et s'apprête à démarrer une première tranche de travaux : 6200 m2 de bureaux qui seront livrés en mai 2014. Trois autres tranches sont programmées, l'opération devant compter au final 14500 m2 environ.

Pépinière d'entreprises : ouverture à l'automne

À la suite d'une action volontariste du maire, Marie-Christine Tardy, et de Michel Bernard, premier adjoint délégué à l'économie et président de la SPLA Inov'action, avec le soutien enthousiaste de l'association Inovallée, de la Métro, de la Région et de la Ville de Montbonnot, la pépinière d'entreprises est maintenant sur les rails. La SPLA a identifié un immeuble d'une surface de 1950 m2, dont elle pourrait se porter acquéreur. Des négociations sont actuellement en cours. Les bureaux pourraient être disponibles à l'automne, après les travaux d'aménagement.

Malacher Sud et réserve foncière

Décembre 2012

Malacher Sud

Les représentants de la commune et de la société ADIM Régions, lauréate de l'appel à projets sur le secteur Malacher Sud, ont signé une promesse de vente le 8 octobre dernier. Au terme de cet acte, ADIM-Régions doit acquérir, pour un montant de 880 000 euros, une parcelle de 6626 m2, afin de lancer une première tranche de travaux.

Depuis, la commune a procédé à la démolition des Locazirst situés sur ce terrain, et les travaux de dévoiement de réseaux sont en voie d'achèvement.

La vente devrait être signée au cours du premier trimestre 2013.

Réserve foncière

Le 29 octobre dernier, l'EPFL du Dauphiné a acquis, pour le compte de la commune, une parcelle de terrain de 4576 m2, située entre Malacher Sud et Centre et le site M4 de Schneider. Coût de l'opération, 685000 euros hors frais de notaires, auxquels il convient d'ajouter des frais de portage de 2,4 % par an.

La Ville souhaite lancer à terme une opération de démolition - reconstruction sur ce site à l'horizon 2014, en cohérence urbaine avec les terrains voisins, dans le cadre de la revitalisation du secteur.

Acquisition d'un terrain à l'entrée Est d'Inovallée

Octobre 2012

La Ville va acquérir un terrain situé en contrebas du rond point de Didcot, de part et d'autre de la RD 11 M, à l'entrée Est d'Inovallée.Parcelle boisée entrée Est Inovallée

Des travaux d'élagage et d'abattage auront lieu  dès le mois de novembre, afin de sécuriser les bâtiments à l'est et la sortie d'autoroute à l'ouest, certains arbres pouvant présenter un danger.

Cette opération s'inscrit dans le cadre de la rénovation d'Inovallée.  La ville souhaite en effet marquer l'identité du secteur en travaillant sur ses entrées, et plus particulièrement sur l'entrée Est, avant de décliner l'identité paysagère dans tout le quartier, en valorisant les espaces verts.

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

Pour en savoir plus sur cet aménagement des espaces verts, voir aussi le concours d'idées lancé par la Ville

Zoom sur la SPLA Inovaction

Septembre 2012

Un champ d'action étendu

Les Sociétés publiques locales d’aménagement, créées à titre expérimental en 2006 et pérennisées en 2010, sont régies par le code de l’urbanisme. La loi les autorise à effectuer des opérations d’aménagement, mais également à réaliser des études préalables, construire et rénover des immeubles et conclure des transactions en matière financière, immobilière, artisanale et commerciale.

Un conseil d'administration de 9 membres

Présidé par Michel Bernard, il se compose de 9 membres : 7 représentants de Meylan, dont 1 de la minorité, 1 représentant de La Tronche et 1 représentant de Corenc.

Outre le maire, Marie-Christine Tardy, et son premier adjoint, Michel Bernard, cinq autres Meylanais siègent au sein du conseil d’administration d’Inovaction: Jean-Claude Peyrin, adjoint délégué à l’aménagement urbain, Damien Guiguet, adjoint délégué à la prospective et aux finances, Jacqueline Joannon, adjointe déléguée à l’environnement et au développement durable, Jean-Philippe Blanc, conseiller municipal délégué à l’insertion, et Jean-Xavier Boucherle représentant de la minorité.

Un capital et un budget

Inovaction a un capital de 500 000 euros, réparti entre les communes de Meylan (99,60 %), de La Tronche (0,20 %) et de Corenc (0,20 %). Son budget de fonctionnement sera de l'ordre de 135 000 euros pour 2013.

Des statuts

Télécharger les statuts de la SPLA (version P.D.F)

Des coordonnées

SPLA Inovaction
4 avenue du Vercors - 38240 Meylan
Tél. : 04 76 41 69 02 (de 8 h 30 à 12 h).