Site de la mairie de Meylan - Retour à la page d'accueil

Première échéance :
1er janvier 2015 pour les établissements d'accueil collectif d'enfants de moins de 6 ans et les écoles maternelles.
Deuxième échéance :
1er janvier 2018 pour les écoles élémentaires.
Troisième échéance :
1er janvier 2020 pour les centres de loisirs et les établissements d'enseignement ou de formation professionnelle du second degré (collèges, lycées...)
Dernière échéance :
1er janvier 2023 pour les autres établissements.

Mise à jour du :
20 mars 2015

 
Première campagne de surveillance en février 2014.
[ La surveillance de l'air intérieur ]

Les résultats finaux de la campagne de prélèvement de l'air

Mars 2015

La société mandatée par la commune a rendu le bilan final des mesures réalisées dans les établissements recevant des enfants de moins de 6 ans.

Après la deuxième campagne réalisée à l'automne dernier sur la plupart de ces établissements, il restait à conclure avec les mesures du centre de loisirs de Bérivière. C'est chose faite depuis le mois de février.

Les résultats de chacun des équipements ne montrent pas de qualité d'air nécessitant des actions correctives, autres que l'aération plus fréquente pour quelques uns d'entre eux.

Retrouver ces résultats, établissement par établissement :

Synthèses des résultats finaux par établissement Rapports d'évaluation finale de la ventilation par établissement
Synthèse finale_Crèche familiale des Aiguinards Rapport final_Crèche familiale des Aiguinards
Synthèse finale_Halte-garderie des Aiguinards Rapport final_Halte-garderie des Aiguinards
Synthèse finale_Crèche de Bérivière Rapport final_Crèche de Bérivière
Synthèse finale_Crèche des Buclos Rapport final_Crèche des Buclos
Synthèse finale_Crèche des Fauvettes Rapport final_Crèche des Fauvettes
Synthèse finale_Crèche de Maupertuis Rapport final_Crèche de Maupertuis
Synthèse finale_Crèche des Tamiers
Rapport final_Crèche des Tamiers
Synthèse finale_Ecole maternelle Béalières Rapport final_Ecole maternelle Béalières
Synthèse finale_Ecole maternelle Grand Pré Rapport final_Ecole maternelle Grand Pré
Synthèse finale_Ecole maternelle Haut-Meylan Rapport final_Ecole maternelle Haut-Meylan
Synthèse finale_Ecole maternelle Maupertuis Rapport final_Ecole maternelle Maupertuis
Synthèse finale_Ecole maternelle Mi-Plaine
Rapport final_Ecole maternelle Mi-Plaine
Synthèse finale_Centre de loisirs Bérivière
Rapport final_Centre de loisirs Bérivière

 

Les résultats de la première campagne de prélèvement de l'air

Mai 2014

La société mandatée pour ces analyses a rendu le bilan de la première phase de mesures réalisées dans les établissements recevant des enfants de moins de 6 ans.

Globalement, ces premiers résultats sont tout à fait satisfaisants.

Afin de répondre aux exigences légales, ce bilan intermédiaire doit être complété par une deuxième série de mesures à l'automne. Dans chacun des douze établissements concernés à Meylan, une première fiche récapitulative a été affichée afin d'informer les usagers des résultats.

Retrouver ces résultats, établissement par établissement :

Synthèses des résultats préliminaires par établissement Rapports d'évaluation de la ventilation par établissement
Synthèse_Crèche familiale des Aiguinards Ventilation_Crèche familiale des Aiguinards
Synthèse_Halte-garderie des Aiguinards Ventilation_Halte-garderie des Aiguinards
Synthèse_Crèche de Bérivière Ventilation_Crèche de Bérivière
Synthèse_Crèche des Buclos Ventilation_Crèche des Buclos
Synthèse_Crèche des Fauvettes Ventilation_Crèche des Fauvettes
Synthèse_Crèche de Maupertuis Ventilation_Crèche de Maupertuis
Synthèse_Crèche des Tamiers
Ventilation_Crèche des Tamiers
Synthèse_Ecole maternelle Béalières Ventilation_Ecole maternelle Béalières
Synthèse_Ecole maternelle Grand Pré Ventilation_Ecole maternelle Grand Pré
Synthèse_Ecole maternelle Haut-Meylan Ventilation_Ecole maternelle Haut-Meylan
Synthèse_Ecole maternelle Maupertuis Ventilation_Ecole maternelle Maupertuis
Synthèse_Ecole maternelle Mi-Plaine
Ventilation_Ecole maternelle Mi-Plaine

 

Les nouvelles obligations en matière de qualité de l'air intérieur

Février 2014

Le lundi 24 février 2014 a commencé la première campagne de prélèvement de l'air dans les établissements recevant des enfants de moins de 6 ans.

De nouvelles obligations réglementaires imposent aux collectivités de contrôler la qualité de l'air intérieur. Des études ont en effet prouvé qu'une mauvaise qualité de celui-ci peut provoquer des troubles de la santé (rhinite, bronchite, mal de tête, fatigue, irritation des yeux, nausée...). A contrario, une bonne qualité de l'air à l'intérieur d'un bâtiment a un effet positif démontré sur la diminution du taux d'absentéisme, le bien-être des occupants et l'apprentissage des enfants.

Trois substances à surveiller
Sur la base de ces constats, trois substances jugées prioritaires doivent être mesurées : le formaldéhyde, substance irritante pour le nez et les voies respiratoires, émise notamment par certains matériaux de construction, le mobilier, certaines colles, les produits d'entretien ; le benzène, substance cancérigène issue de la combustion (gaz d'échappement notamment) et le dioxyde de carbone, représentatif du niveau de confinement. Des liens ont mis en évidence une mauvaise ventilation donc un fort taux de CO2 et la diminution des capacités scolaires des enfants.

Echéance au 1er janvier 2015
Une première échéance concerne les établissements recevant des enfants de moins de 6 ans, soit 13 sites au total à Meylan : crèches, écoles maternelles et centre de loisirs Bérivière. Au 1er janvier 2015, ceux-ci auront dû être soumis à deux campagnes de prélèvements de ces polluants, l'une en période froide, l'autre en période chaude. L'entreprise accréditée, chargée par la commune de cette mission, a entamé sa première campagne fin février.

Diagnostic fin 2014
Concrètement, pendant 4 jours et demi et durant le temps d'occupation par les enfants, des capteurs ont été mis en place dans des pièces représentatives de l'usage des locaux. A l'issue de la deuxième campagne qui aura lieu au début de l'automne, l'entreprise remettra à la commune son rapport d'analyse.

Si un dépassement des valeurs limites était constaté, le préfet du département serait alerté et la commune devrait engager une expertise pour identifier les causes de pollution et les supprimer dans un délai de deux ans. Les usagers seront évidemment également informés des résultats de ces campagnes par voie d'affichage.

La loi impose un renouvellement de ces campagnes de surveillance tous les 7 ans.