Site de la mairie de Meylan - Retour à la page d'accueil

En chiffres

• 1380 élèves
• 20 classes maternelles - 20 PC
• 34 classes élémentaires - 68 PC
• 17 tablettes numériques

Mise à jour du :
16 février 2015

 
[ Les TICE intégrées dans les pratiques pédagogiques ]

Mieux intégrer les TICE dans les pratiques pédagogiques

Février 2015

Ordinateurs, tablettes numériques, vidéoprojecteurs… L’éducation multimédia est une réalité dans nos écoles.

« Nous avons inscrit la culture numérique au coeur de notre politique de réussite éducative, afin de donner à tous les enfants les mêmes chances », rappelle Catherine Allemand- Damond, adjointe en charge de l’Éducation. Cette démarche, qui fait écho aux évolutions de la société, est un engagement de longue date, dont les prémices remontent à 1985, date de l’adhésion de Meylan au Plan informatique pour tous de l’État. Aujourd’hui, les écoles sont toutes dotées d’un parc informatique récent et la maintenance des équipements est assurée par le service informatique de la commune.

La Ville a franchi une nouvelle étape en 2012, en mettant à la disposition des enseignants 17 tablettes numériques. Pour assurer le succès du dispositif, elle a créé un poste d’animateur TICE en milieu scolaire . Ce dernier accompagne les enseignants sur l’ensemble des matériels nomades et leurs applications. Dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires, la Ville a accentué cette politique, en dédiant un temps d’activité périscolaire à l’utilisation des tablettes numériques. Ces outils offrent la possibilité aux enseignants de renouveler et de diversifier leurs pratiques pédagogiques, pour les rendre plus interactives et mieux adaptées aux besoins de chaque élève.

« Mais l’investissement de la commune restera vain s’il n’est pas corrélé à l’action de l’Éducation nationale », souligne Catherine Allemand- Damond, qui déplore notamment la faible intégration des TICE dans les pratiques pédagogiques et un problème d’appropriation des outils par les enseignants. L’élue plaide pour une meilleure complémentarité entre la commune et l’Éducation nationale, et pour un effort de communication en direction des familles. « Comment favoriser la continuité éducative et pédagogique des moyens numériques avec une complémentarité reconnue de l’apport des TAP ? Pourquoi ne pas développer une réflexion sur un usage critique et responsable des outils numériques ? » Un discours qu’elle a porté le 26 novembre dernier, devant le congrès des maires.