Menu Recherche Contenu
menu

Malacher Nord

Malacher Nord

Entre juin 2014 et octobre 2017, une concertation s'est déroulée autour du secteur de Malacher Nord.

Zoom : travaux du comité de projet

Avril 2015

Le 1er avril 2015, au terme de neuf mois de concertation, les élus ont présenté aux Meylanais la synthèse des travaux du comité de projet, lors d'une réunion publique.

Un comité de projet, composé d'élus de la majorité et de la minorité, de techniciens de la commune, d'acteurs institutionnels et associatifs et de Meylanais, a été chargé par la Ville, au mois de juillet 2014, de construire un cahier de recommandations sur l'aménagement de l'espace public de Malacher Nord, afin de garantir son bon fonctionnement et sa bonne intégration dans l'ensemble du secteur. Ce document sera annexé  à l'acte de vente de la partie communale du tènement à un promoteur. « Ce projet stratégique doit permettre de faire le lien entre le quartier requalifié d'Inovallée et les autres quartiers de la commune », rappelle Chaza Hanna, adjointe chargée de l'urbanisme, qui pilote le dossier.

Ce comité de projet s'est réuni à six reprises entre juillet 2014 et mars 2015. Deux bureaux d'études, missionnés par la commune pour réaliser une étude de prospective économique et commerciale et une étude de déplacements, ont alimenté sa réflexion.

La synthèse de ces travaux, présentée en réunion publique le 1er avril dernier, met en relief les points de consensus qui  serviront de base à la rédaction du cahier de recommandations. Parmi eux, notamment, la nécessité de ne pas mobiliser la totalité de la surface disponible pour la création du nouveau pôle commercial,  l'intérêt de créer une mixité entre commerces et activités de service, l'importance d'une cohésion paysagère et architecturale entre l'espace public et non bâti avec la place des Tuileaux...

Au terme de cette présentation, un temps de débat était prévu pour évaluer le travail mené et dégager les perspectives. Chaza Hanna a remercié chaleureusement  le comité de projet pour la qualité de son travail. Les élus et les techniciens vont maintenant solliciter la Métro et  le SMTC, pour  définir un projet  concret d'aménagement de l'espace public, dans le respect du cahier des recommandations.