Menu Recherche Contenu
menu

Redynamisation du Haut-Meylan

Haut-Meylan

La ville souhaite optimiser et améliorer le fonctionnement des équipements et des espaces publics du Haut-Meylan.

Pour redynamiser ce quartier, la Ville a fait appel aux agences BazarUrbain et Devlop', spécialisées en urbanisme et développement des territoires. Ces prestataires ont eu pour mission d'accompagner la collectivité dans l'élaboration de scénarios d'évolution, en lien avec les habitants du quartier, les usagers et les gestionnaires des
équipements.

Une démarche d'un peu plus de quatre mois, basée sur une connaissance approfondie du site, la consultation et la coproduction. Au mois d'octobre 2018, les personnes
chargées de l'étude se sont rendues dans le quartier pour observer les usages des équipements et des espaces publics. Les attentes et les besoins des habitants et des usagers ont été recueillis lors de micro-entretiens, réalisés sur l'espace public, chez les commerçants ou lors de permanences. Pour compléter leur étude, les prestataires ont visité chaque équipement et mené des ateliers de travail avec les gestionnaires, les techniciens et les élus de la Ville.

Une fois l'approche de terrain terminée, les données récoltées ont nourri les réflexions autour des scénarios qui dessinent les points d'amélioration du quartier.

Un questionnaire a été réalisé, afin de permettre aux habitants d'évaluer la pertinence des propositions pour le quartier. Entre mi-décembre et mi-janvier, les habitants et les usagers du Haut-Meylan ont été invités à le remplir. 300 questionnaires ont été réceptionnés, une participation importante qui a démontré l'attachement des habitants à leur quartier. Il en est également ressorti des thématiques jugées prioritaires : la prise en compte des piétons, les espaces publics, les sociabilités au coeur du quartier, la réalisation d'un pôle scolaire.

Une feuille de route a ainsi été établie, afin d'agir sur la requalification des espaces et équipements publics, l'amélioration de la sécurité dans les déplacements et celle des sociabilités notamment.

Une restitution publique de l'enquête et la présentation d'un scénario ont été organisées le 2 avril 2019.