Menu Recherche Contenu
menu

Trame verte et bleue

Trame verte et bleue

La trame verte et bleue est constituée de l'ensemble du maillage des corridors écologiques qui doit permettre à la faune et à la flore de vivre dans des milieux transformés par l'homme.

Une infrastructure naturelle

La trame verte et bleue (TVB) désigne officiellement depuis 2007 un des grands projets nationaux français issus du Grenelle de l'Environnement. Elle est constituée de l'ensemble du maillage des corridors écologiques, réservoirs de biodiversité et aires protégées.

  • La partie "verte" correspond aux milieux naturels et semi-naturels terrestres,
  • la composante "bleue" fait référence au réseau aquatique et humide (fleuves, rivières, zones humides...).

La TVB vise à enrayer la perte de biodiversité, face à un paysage de plus en plus fragmenté et urbanisé.

Elle doit permettre aux espèces animales et végétales de se déplacer pour effectuer les étapes importantes de leur cycle de vie (alimentation, repos, reproduction...).

Une responsabilité à différents niveaux

La TVB est un cadre majeur pour l'aménagement et pour la restauration écologique du territoire en France.

Elle s’appuie en amont sur un travail de concertation à différentes échelles du territoire, associant l'État, les collectivités et un grand nombre d'acteurs locaux (entreprises, agriculteurs, citoyens…).

Le PLUi constitue une des "boîtes à outils" au service de la TVB

Les documents d'urbanisme sont des outils importants pour la mise en œuvre de la trame verte et bleue. Localement, le PLUi de Grenoble-Alpes Métropole définit les dispositions réglementaires et va participer à sa mise en œuvre opérationnelle à Meylan.

La préservation des continuités écologiques et plus largement de la biodiversité contribue au maintien des services rendus par les écosystèmes : épuration des eaux, fertilité des sols, pollinisation, prévention des inondations, régulation des crues, amélioration du cadre de vie... Elle contribue à l'amélioration de la qualité et de la diversité des paysages. L'ensemble de ses bienfaits bénéficie à la qualité de vie et à l'attractivité des territoires.

Le milieu urbain dense est particulièrement concerné par la trame verte et bleue. Dans ce contexte, travailler sur la TVB va impliquer une gestion plus écologique en connectant les espaces verts, en arrêtant les traitements phytosanitaires, en fauchant tardivement, en plantant des essences locales... A Meylan, la gestion différenciée permet de laisser la végétation se développer sur certains espaces communaux et offre ainsi des conditions favorables au déplacement de la faune.

Zoom sur... les infrastructures de transport...

Les infrastructures de transports (routes, voies ferroviaires...) et celles de transport d'énergie (ligne électriques haute tension...) sont une cause majeure de la fragmentation des milieux naturels. Les nouveaux projets, doivent être conçus de manière à éviter les ruptures de continuités écologiques. Le cas échéant, il faut les réduire et les compenser : aménagement de passage à petite faune, clôtures pour guider les animaux...

La trame bleue est également concernée par de nombreux problèmes de fragmentation causés par des ouvrages hydrauliques, comme les barrages ou par l'altération des berges avec les digues. En plus de perturber le bon fonctionnement écologique, ils constituent des obstacles pour la circulation des espèces aquatiques. Leur suppression ou leur aménagement, permet aux espèces de franchir ces obstacles et d'assurer leur cycle de vie.

... Et le changement climatique

La politique de TVB contribue à l'adaptation au changement climatique et à l'atténuation de ses effets.

La tendance générale des espèces, sous l'effet du changement climatique, semble être un déplacement de leur aire de répartition vers le nord ou en altitude : la TVB garantit la présence de nouvelles aires d'accueil et de voies de transit nécessaires à cette réorganisation.

La cartographie au service de la TBV

Une carte interactive sur le portail cartographique de la ville permet de se représenter visuellement la Trame verte et bleue sur le territoire meylanais,  avec son "maillage écologique".