Site de la mairie de Meylan - Retour à la page d'accueil

[ Le DOB et le BP 2019 ]

Le Budget primitif 2019

A partir du DOB et des besoins recensés, le projet de budget primitif - budget Ville pour l'exercice 2019, a été élaboré et soumis à adoption lors du conseil municipal du 17 décembre 2018.

Le budget s'équilibre :
- Pour la section de fonctionnement à 28 987 815 euros
- Pour la section d'investissement à 12 848 643 euros

Télécharger le diaporama récapitulatif du BP 2019 Ville (version P.D.F)

Télécharger le budget primitif 2019 de la Ville (version P.D.F)

Télécharger le budget primitif 2019 d'Inovallée (version P.D.F)

Télécharger le budget primitif 2019 du Bas-Charlaix (version P.D.F)

Le Débat d'orientations budgétaires 2019

Lors de la séance du 19 novembre 2018, le conseil municipal a débattu des orientations budgétaires de la ville pour l’année 2019.

Le DOB a permis aux élus d’échanger sur le contexte et l’état financier de la ville. Un contexte toujours plus contraint puisque le désengagement de l’Etat se confirme, notamment par la mise en place de réformes qui impacteront le budget. Parallèlement, la "métropolisation" se poursuit avec une intercommunalité plus intégrée, qui a pour conséquences à Meylan la baisse d’une recette, celle de l’Attribution de compensation.

Une gestion rigoureuse en maîtrisant les dépenses
Pour pouvoir agir malgré ce contexte, la Ville a su anticiper et mène une gestion financière rigoureuse, au plus près des besoins des habitants et en adéquation avec ses ressources. Les services municipaux poursuivront leur travail d’ajustement des dépenses de fonctionnement de leur secteur, dans un souci d’optimisation du service public. Celles-ci devraient être maintenues au niveau du BP 2018 et ne pas excéder 5,2 millions d’euros. De même, l’évolution de la masse salariale sera maîtrisée pour tendre vers une stabilisation de ce poste budgétaire. Cette gestion rend possible le maintien au niveau du BP 2018 du montant des subventions aux associations et d’apporter au Centre communal d’action sociale un soutien accru, avec une subvention de 875 000 euros, qui illustrera une des priorités de la Ville en faveur des seniors et de la solidarité. Elle permet également de poursuivre la diminution de l’encours de la dette, le portant par habitant à 671 euros début 2019, contre 1 257 euros fin 2014. Mais aussi, de ne pas augmenter les taux communaux des impôts qui resteront inchangés en 2019. Concernant les tarifs des services, les élus devraient faire le choix d’une tarification prenant en compte l’inflation.

Des projets répondant aux besoins des Meylanais
Avec cette saine gestion, la Ville conservera une capacité d’investissement, qui devrait s’élever à un peu plus de 6 millions d’euros (hors dette), et permettre de continuer à offrir aux Meylanais un haut niveau de services et d‘équipements, en lien avec les missions premières de la Ville, à savoir l’enfance, la réussite éducative, le renouvellement urbain, la culture et la sécurité. Concrètement, outre les travaux d’entretien et de modernisation de l’administration, des projets structurants devraient être réalisés, comme une nouvelle crèche et une cuisine familiale unique, la réhabilitation du restaurant scolaire des Béalières et la poursuite de celle du Clos des Capucins, les travaux de la grange du Haut-Meylan, parallèlement au travail de redynamisation du quartier, la rénovation thermique de plusieurs bâtiments ou encore la poursuite du déploiement de la vidéoprotection.