Menu Recherche Contenu
menu

Expressions politiques

Expressions politiques
L'expression des groupes politiques est libre, dans les limites imposées par la loi et la jurisprudence. Les textes sont donc de l'entière responsabilité de leurs auteurs.

Décembre 2019 - Janvier 2020

Mouvement des Citoyens Meylanais (MCM)

Hélène Viard-Gaudin

Le Clos des Capucins, un site à préserver

Le Clos des Capucins est pour chaque Meylanais le site emblématique de notre commune. Chargé d'histoire, empreint de sérénité et de quiétude, ce cadre exceptionnel permet à chacun d'entre nous de se ressourcer.
Beaucoup de Meylanais, chaque jour se promènent dans son parc de plus de 4 hectares, ses vignes, son espace boisé, ses jardins familiaux... Tout est magnifiquement bien entretenu, et donne au Clos des Capucins, un aspect vivant et habité. Une vingtaine d'associations est accueillie pour des activités régulières ou ponctuelles. La Chapelle et la salle capitulaire, les salles de réception, participent à la beauté des lieux, offrant au fil des jours, expositions, séminaires, fêtes d'anniversaires, baptêmes, mariages...
Les Capucins, qui ont cédé le site à la commune et à ses habitants en 1976, seraient satisfaits de voir que les engagements pris ont été tenus, jusqu'à ce jour.
Or, suite à la mise en place d'une nouvelle organisation, avec le démantèlement du pôle associatif et culturel, la suppression de la personne référente assurant
un lien direct avec les associations et la population, et le transfert de l'entretien des espaces verts au centre technique sur 3 jours au lieu de 5, le groupe MCM
s'inquiète pour l'avenir du site.
Le groupe MCM, alerte le maire sur la nécessité de maintenir le poste du responsable du Clos des Capucins qui par sa présence -logé au Clos des Capucins- assure la sécurité du site en semaine, comme les week end.
Il nous paraît extrêmement important de garder un fonctionnement avec une présence sur le site du Clos des Capucins. Le groupe MCM demande que l'emblème patrimoniale de Meylan reste préservé, afin que les Meylanais, puissent toujours bénéficier de ces lieux. Nous demandons également que la ville respecte les engagements pris lors de la vente du Clos.

Groupe des élus Démocrates, Centristes et Indépendants pour Meylan (DCIM)

Joëlle Hours

Le clos des capucins : pas de décision hâtive !

Haut lieu historique, le site des capucins fait partie de notre trésor patrimonial et doit être au coeur du rayonnement culturel Meylanais.
Le clos, à travers ses rencontres littéraires, ses concerts, ses expositions et sa vie associative nous cultive. Or la culture n'est ni un luxe, ni un superflu, elle est de
première nécessité en tant que moyen d'épanouissement personnel pour tous, d'émancipation citoyenne et de lien intergénérationnel. Le clos, avec son parc de 5 ha et ses jardins familiaux nous offre de la beauté, de la respiration et de la biodiversité, d'autant plus précieuses que nous sommes dans un contexte d'urgence climatique.

Comment peut-on imaginer supprimer le personnel garant de la sécurité des usagers et de la surveillance du site et ainsi mettre en danger les bâtiments et jardins collectifs ? Comment peut-on prendre une telle décision sans avoir mené préalablement une vraie concertation avec les Meylanais en tant qu'utilisateurs, associations, écoles, élus... ?

De toute évidence, un lieu emblématique comme celui-ci mérite un véritable projet concerté et aucune mesure ne doit être prise avant les prochaines échéances électorales.

AIMeylan

Christophe Batailh /Philippe Cardin / Mélina Hérenger / Antoine Jammes / Marie-Odile Novelli / Christel Refour / Sabine Sainte-Rose

En mars 2020, je me présenterai pour être votre maire.

Comme maire, j'agirai pour que chacun ait sa place dans la commune, que chacun puisse vivre dans le respect de soi et des autres en sécurité dans un environnement sain et naturel.

Conseiller municipal d'opposition depuis 2008, j'ai appris à bien connaître Meylan et ses habitants. En 2014, j'ai aussi été élu à la Métropole grenobloise. Ainsi par exemple, j'ai agi pour la construction d'une piste "chronovélo". Fort de mes expériences d'élus, je suis prêt pour préparer notre ville aux changements écologiques et énergétiques qui nous impactent déjà.

Pour devenir maire, j'arrêterai en partie mon métier de chercheur en géophysique et de directeur de laboratoire (300 personnes et 20M€ de budget par an) que j'ai
exercé. De par mon métier, j'ai appris à organiser des équipes, à gérer un budget, à écouter et motiver chacun pour le bien commun.

Avec ma famille de 6 enfants, j'habite à Meylan depuis plus de 20 ans. Je connais bien notre ville, ses écoles et ses associations où j'ai été bénévole. J'aime me déplacer en bicyclette, cultiver mon jardin, m'occuper de mes ruches et courir sur les berges de l'Isère. Bref, j'aime ma ville et comme maire je voudrais y accentuer la qualité de vie.

L'ancienne maire M.-C. Tardy a été condamnée et après sa démission, son groupe s'est déchiré. Nous avons eu 3 maires en 6 ans et nous avons aujourd'hui 3 autres
candidats annoncés, tous anciens cadres de Mme Tardy, chacun rejetant la faute de l'échec de ce mandat sur les autres !

Il faut tourner la page des "affaires" et de l'immobilisme. Avec toute mon équipe, dont l'ensemble des élus d'opposition sortants, nous sommes prêts pour agir pour le plus grand bien de tous avec vous.

Philippe Cardin

Agir pour Meylan

Michel Bernard

Texte non communiqué