Menu Recherche Contenu
menu

Expressions politiques

Expressions politiques
L'expression des groupes politiques est libre, dans les limites imposées par la loi et la jurisprudence. Les textes sont donc de l'entière responsabilité de leurs auteurs.

Juin - été - septembre 2021

Groupe de la majorité municipale / AIMeylan

Mélina Hérenger, 1ère Adjointe

Les politiques mises en œuvre par notre majorité font désormais partie de votre quotidien :

Pour plus de solidarité, la nouvelle tarification sociale progressive pour les services du périscolaire, le CINE et le Conservatoire sera effective dès la rentrée. Elle sera complétée par un chéquier social, afin que le coût de l’activité et son paiement ne soient pas un frein à l’inscription des enfants dans des associations sportives ou culturelles. Par ailleurs, la rentrée se prépare avec l’ouverture de nouvelles classes et des chantiers jeunes vont être remis en place dès les vacances d’automne. L’accès aux cours d’écoles les week-ends est quant à lui un grand succès d’occupation de l’espace public.

Pour plus d’écologie, les études de rénovation thermique des bâtiments municipaux ont débuté, tout comme les projets de développement de l’énergie photovoltaïque. Le thème des transitions énergétiques sera présenté à l’Heure citoyenne du 29 juin prochain, préparez vos questions ! Nous continuons à négocier avec chaque promoteur privé un projet qui s’accorde avec notre ville parc, sans concession. Le projet de sécurisation et d’apaisement des entrées et sorties d’écoles est lancé à l’école Grand-Pré/Buclos. Une expérimentation d’alimentation bio dans les crèches est en cours, et nous avons souhaité imposer au prestataire de restauration scolaire une part importante de produits de qualité (bio, locaux, de saison, etc.).

Pour plus de démocratie, le budget participatif vous permet de soumettre des idées d’investissement d’ici au 9 juillet. La Commission Extra-Municipale, regroupant élus, représentants d’associations et citoyens volontaires, fonctionne désormais à plein régime et le Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance est en place. La médiation de proximité a été relancée dans une formule élargie pour la période estivale et le conseil municipal des enfants et des jeunes dans une nouvelle formule sera élu cet automne.

Enfin, si ce projet-là n’est pas encore concret car nous n’en sommes qu’à la phase de sélection de nos prestataires, notre ambition et notre méthode pour la réalisation des travaux de l’école, des gymnases et aménagements urbains du quartier Mi-Plaine vous seront présentées le 1er juillet, place de la Louisiane.

Groupe de la minorité municipale / Réunissons Meylan

Joëlle Hours

A Meylan, il n’est pas un conseil municipal sans que l’on ne parle d’incivilités, de dégradations ou de voies de faits contre des policiers municipaux. Phénomènes de bandes, points de deals, tirs de fusées d’artifices sont insoutenables dans certains quartiers. Les fauteurs de troubles sont visiblement identifiés, mais peu d’actions entreprises et peu de résultats obtenus. Il faut réagir sans attendre l’arrivée des 2000 prochains meylanais.
Quand nous nous inquiétons de ce sentiment d’insécurité grandissant, la majorité municipale nous oppose des statistiques sur la délinquance qui aurait tendance à baisser.
Or le sentiment d’insécurité est toujours bien présent. Ce sont surtout les désordres, les incivilités et la récurrence des dégradations volontaires, des injures, des crachats, des impolitesses, des ordures abandonnées... qui alimentent ce sentiment d’insécurité. Les meylanais s’inquiètent à juste titre de la disparition de règles élémentaires de morale et de la remise en cause de piliers du « vivre ensemble ». En attendant à Meylan, les risques sont bien là avec une dégradation du lien social et une montée très préoccupante des extrêmes.
Ne pas régler ces incivilités dès leur apparition, c’est les encourager.
Monsieur le Maire s'était engagé à remettre « l'îlotage » par quartier pour les policiers municipaux pour plus de proximité avec les habitants. Qu’en est-il ?

Il faut d’urgence mettre en place un maillage de mesures efficaces en coopération avec les communes voisines quelle que soit leur couleur politique.

Nous ne cesserons d’être actifs sur cette question pour préserver la qualité de vie qui fait l’attractivité de Meylan.

Vos élus meylanais à la Métropole

Après le vœu adopté à une belle unanimité par le conseil municipal contre le développement de la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X (FSSPX) avec la construction d’un édifice de 650 m2 sur notre commune, le conseil métropolitain s’est à son tour saisi du sujet lors de sa séance du 21 mai dernier. Les élus métropolitains ont ainsi affirmé « avec force » et à l’unanimité également, leur « opposition au projet d’extension de la FSSPX à Meylan » et sollicité « l’aide du gouvernement pour examiner le bien-fondé et la légitimité du financement du projet, l’agrément de cette association cultuelle et le respect des règles s’appliquant à l’école hors contrat ». Ce vœu illustre le front républicain à l’œuvre sur notre territoire dès lors qu’il s’agit de défendre les valeurs de notre République et de combattre ceux qui s’y opposeraient. Ces prises de position des élus locaux et le soutien reçu des parlementaires ont porté leurs fruits, puisque le Premier ministre et le ministre de l’Intérieur ont tous deux réagi aux interpellations. Affaire à suivre...

Par Philippe Cardin, Mélina Hérenger