Menu Recherche Contenu
menu

Un nouveau réseau de chaleur

Réunion d'information : S'informer sur les travaux à venir du réseau de chaleur urbain
Mercredi 6 mars 2024 à 18h30
Salle du conseil (Hôtel de ville)
Vous ne pouvez pas venir en mairie  ? Suivez la réunion, de chez vous, en visioconférence à partir du lien suivant.

La Ville poursuit la mise en oeuvre de son plan d’action pour la transition écologique. L’une des mesures de son ambitieux programme sera appliquée dès 2024 : le remplacement du  gaz conventionnel, énergie fossile coûteuse, par le chauffage urbain, dont le bilan carbone est beaucoup plus faible. Tout sera mis en oeuvre, avec Grenoble-Alpes Métropole et le SMMAG, pour que les travaux perturbent le moins possible la vie des Meylanais.

Dès le mois de mars 2024, débutera à Meylan la mise en place d’un nouveau réseau de chaleur, relié à Athanor. Dans cette usine en cours de modernisation sont brûlés les déchets ménagers des foyers de l’agglomération grenobloise : c’est cette chaleur dite fatale, à 85 % renouvelable, qui alimentera le nouveau réseau meylanais, avant la mise en service d’ici 2029 de l’usine actuellement en construction sur le même site, plus innovante et plus puissante.

Qu’est-ce qu’un réseau de chaleur urbain ?

Un réseau de chaleur, c’est le principe du chauffage central appliqué à l’échelle d’un quartier ou d’une ville. Concrètement, ce sont des canalisations enterrées sous la chaussée qui acheminent de l’eau chaude jusqu’aux bâtiments desservis par le réseau de chaleur pour les alimenter en chauffage et en eau chaude sanitaire 

Les avantages du réseau de chaleur de Meylan

Dans le contexte énergétique et climatique actuel, les réseaux de chaleur alimentés par des énergies renouvelables et de récupération (EnR&R) constituent une réponse adaptée à l’envolée des prix des énergies fossiles notamment.

Les avantages du réseau de Meylan sont nombreux :

  • améliorer la qualité de l’air de la Ville en remplaçant des énergies fossiles par de l’énergie renouvelable,
  • faire bénéficier les habitants d’une chaleur à un prix compétitif et maîtrisé dans la durée, décorrélé des fluctuations du prix des énergies fossiles,
  • contribuer à l’indépendance énergétique du territoire.

Déployé au cœur de la ville de Meylan, le réseau de chaleur distribuera près de 23 GWh de chaleur chaque année.

2 600 logements potentiellement raccordés

Des bâtiments publics tels que le groupe scolaire Mi-Plaine, l’Hôtel de ville et la piscine, ainsi que les copropriétés privées qui le souhaitent seront concernés par ce changement.
Les 500 logements qui sortent de terre sur l’ancien site PLM seront les premiers reliés à ce nouveau réseau. En longeant l’avenue de Verdun, celui-ci desservira aussi le futur  écoquartier prévu à l’emplacement de l’ancienne faculté de pharmacie, la mairie et rejoindra enfin la Maison de la musique. L’une des ambitions de la Ville est que tous les nouveaux  habitants puissent bénéficier du chauffage urbain. 

Le nouveau réseau de chaleur pourra dans un deuxième temps (2025) se connecter aux logements de la rue des Aiguinards et de l’avenue de la Plaine-Fleurie. 
2 600 logements seront au final potentiellement connectés au nouveau réseau. Pour un impact environnemental conséquent : à terme, ce sont 4 700 tonnes de CO2 qui seront épargnées chaque année à l’atmosphère, tous équipements et logements confondus.

À noter : les  premiers habitants du nouveau quartier PLM bénéficieront d’une chaufferie temporaire, avant le raccordement prévu durant l’été 2024.

Suivre le projet

Retrouvez plus d’informations sur le site dédié : https://grenoblealpes-chaleur-meylan.fr/