Menu Recherche Contenu
menu

Concert de musiques actuelles - Malik Djoudi + Harm

Concert de musiques actuelles - Malik Djoudi + Harm
Le 03 mai 2019 à 20h30
Maison de la musique
A l'occasion de la sortie de son nouvel opus "Tempéraments", Malik Djoudi passe par la Maison de la musique.

Malik Djoudi, chanteur et musicien autodidacte, natif de Poitiers, nous offre onze nouvelles chansons à la fois instantanées et ambitieuses, hypnotiques et entêtantes, référencées et affranchies, avec ce deuxième album "Tempéraments", l'un des albums français les plus attendus du début de cette année 2019...

Son premier disque solo, tout naturellement titré "Un" avait été une Révélation 2017. Au retour d'un voyage initiatique au Vietnam sur les terres maternelles, l'artiste s'imaginait un futur conditionnel, en écrivant huit chansons en français qui trouveront l'écho critique et public que l'on sait. Grâce à ce disque, d'abord autoproduit puis publié sur le label Cinq7 (Dominique A, Katerine, Bertrand Belin), Malik Djoudi a multiplié les concerts et joué dans les festivals les plus en vue de l'Hexagone (Nuits de Fourvière, Francofolies, Pete The Monkey, MIDI Festival, Biarritz en été, Rock en Seine, Coconut Festival...).

Plutôt que de se reposer sur ses lauriers, le chanteur a décidé d'enchaîner avec un second album, parallèlement à une tournée marathon. L'été dernier, avec Amaury Ranger (Frànçois & The Atlas Mountains), il a trouvé refuge outre-Manche dans le studio d'Ash Workman, ingénieur du son courtisé et mixeur aux idées larges (Metronomy, Christine And The Queens, Baxter Dury), pour confectionner la suite. Creusant le sillon d'une chanson électronique et d'une pop synthétique, Malik Djoudi a souhaité faire "autrement".

Découpé en deux faces distinctes et réalisé par lui-même, "Tempéraments" varie savamment les tonalités comme les ambiances, les humeurs comme les couleurs. En adepte de la synesthésie, Malik Djoudi évoque le rouge pour ce second album, contre le bleu pour le précédent. Une explication colorée qui préserve ainsi un certain mystère. « Je n'ai pas envie de tout expliquer, les chansons doivent garder leur magie poétique et, quelque part, elles ne m'appartiennent plus. J'en suis à la fois le chef d'orchestre et le réceptacle. C'est pareil sur scène pour mieux lâcher prise. » Dans un paysage hexagonal foisonnant, où l'émulation joue à plein entre les intéressés, Malik Djoudi partage des affinités électives avec Étienne Daho, Frànçois & The Atlas Mountains ou encore Flavien Berger. Comptant parmi les meilleurs ambassadeurs de la pop francophone, Malik Djoudi affirme sa belle singularité, son magnétisme touchant et sa voix unique, faisant déjà de lui un chanteur moderne et important de l'époque.

Harm assurera la première partie de soirée.

Renseignements

Tarifs : 16,15 - 13,15 - 9,10

Billetterie FNAC et Maison de la musique